mariage

43 – Novembre 1993 – Le rav Lubetski. La Qabbala

ÉDITORIAL

Ce numéro de Kountrass est consacré en partie à la suite de notre dossier “Kabbala”. Pour la présente livraison, nous avons abordé trois aspects différents de ce sujet sérieux, que l’on pourrait regrouper sous le titre général de “la Kabbala et ses incidences”. La Kabbala, en effet, n’est pas une philosophie. Elle est une lecture du monde, dictée à Moché au mont Sinaï, puis transmise de génération en génération d’un sage à l’autre. Il n’y a donc pas lieu de s’étonner de l’influence directe de la Kabbala, en tant qu’élément intrinsèque de la Tora, sur la Halakha, la loi juive. La recherche moderne des dernières décennies a engendré des thèses surprenantes concernant les sources de la Kabbala et son développement historique, supposant à cette dernière des sources étrangères

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

180 – Novembre 2014 – Du bon usage des Chidoukhim

Gog et Magog, la France et la sécurité…

Nous sortons des Grandes Fêtes. Nous avons prié pour le dévoilement de la Gloire divine sur terre dans toute Sa Sainteté, thème développé dans la troisième bénédiction de la ‘Amida de Roch Hachana et de Yom Kippour, dans la Qedoucha. A Souccoth, nous avons lu les haftaroth parlant de la guerre de Gog et de Magog, qui doit avoir lieu durant cette fête – une date est même livrée, celle d’après la Chemita… C’est bien d’actualité ! “Si tu vois les nations qui s’affrontent les unes aux autres, attends-toi aux premiers pas du Machia’h” – disent déjà nos Sages (Beréchith Rabba 42,4). Daesh, Al Qaeda, le Hezbollah, le Yémen, la Syrie, et les autres, tout cela connait actuellement un grand remue-ménage. Il suffit de se rendre sur le Golan pour être aux premières loges. La France n’est pas absente de ce mouvement. Bien entendu, nous faisons allusion à la présence de plus en plus lourde de musulmans, et des incidences que cela peut avoir pour nous. Et pour ce pays. Mais pas seulement. On pourrait parler du “mariage pour tous”, qui collecte un grand public, alors qu’en ce qui concerne le mariage tout classique, tout le monde s’entend pour trouver cette structure rétro et dépassée ! Mais parlons de l’un des éléments clé de la France : la sécurité. Elle touche au social, au financier, et en fait à la vie des gens qui se sentent entourés et protégés par un ensemble de structures qui sont censées épargner aux gens la précarité et les risques de la vie. On est protégé, en France.

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

177 – Juillet 2014 – Le Guett dans la Tora

Que leur ombre les abandonne…

Leur ombre les a abandonnés et l’Éternel est avec nous, ne les craignez point !” (Bamidbar/Nombres 14,9), venons-nous de lire dans la Tora. Face aux nombreux ennemis qui attendaient le peuple d’Israël en Terre sainte, et au découragement qui a saisi alors le peuple, Yehochoua’ et Calev tentent de rassurer leurs frères en leur disant que tout dépend de l’ombre de nos ennemis, de l’influx de la Providence divine Qui les suit et les protège. Quand Celle-ci Se retire, les peuples, aussi puissants soient-ils, n’ont plus de chance. Leur défaite est proche. Dans les temps modernes, Israël s’est hissé au niveau d’une nation sachant manipuler les armes, et frapper là et quand il le faut. Malheureusement ceci n’est pas d’une grande utilité face à des cellules terroristes capables d’actes d’une cruauté inadmissible, de tuer de sang froid trois jeunes étudiants en Yechiva, que D’ venge leur sang ! Que faire à présent ? Le dilemme n’est pas évident : il ne fait pas de doute que le ‘Hamas est responsable de ce drame, et Israël a profité du moment pour tout faire pour enrayer la présent du ‘Hamas dans les territoires de Judée et de Samarie, ce groupe terroriste qui, récemment, est parvenu à reprendre une certaine légitimité en établissant un pacte avec le Fata’h, ces autres “tsadiqim” oeuvrant contre nous. C’est une conduite juste, et indispensable.

 

Victor Hugo, Balzac, la conduite exemplaire d’un Louis Pasteur envers sa mère avaient donné des valeurs de conduite humaine honorable (peut-être la conduite morale de ces deux premiers n’était-elle pas exemplaire, mais l’hypocrisie de ‘Essaw veut qu’il tente de paraître honorable aux yeux du monde tout en dissimulant ses propres aberrations morales. Au moins, il les dissimule…). Tout à coup ont paru ces nouvelles notions promulguées par Sartre, bouleversant la jeunesse, avec les Beatnicks, la drogue, l’insolence et le parasitisme social.

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

158 – Octobre 2012 – Mariage la fondation de la famille juive

Couverture de magazine Kountrass

Le renouveau de la maison d’Israël

Nul doute que la période est inquiétante.
Il se peut que Netanyahou ne cesse de menacer d’attaquer l’Iran pour faire pression sur les Nations pour qu’elles interviennent et dans ce cas, ceux qui critiquent sa démarche n’ont rien compris ; il se peut aussi que le Premier Ministre pense effectivement intervenir directement pour régler ce problème, et alors gare à nous : du Hezbollah, de la Syrie, de Gaza et peut-être également d’Egypte, les réactions seraient fulgurantes, sans oublier celles du principal concerné, l’Iran… Quant à ne rien faire, comme d’autres le proposent, Israël peut-il réellement se permettre d’avoir un pays tel que l’Iran qui ne cesse de menacer de le détruire, et qui agit tout le temps en ce sens (de manière très honteuse du reste : en renforçant en armes le ‘Hezbollah et le ‘Hamas, en dirigeant des attaques ponctuelles dans le monde contre des vacanciers juifs tels que ceux qui ont malheureusement été touchés en Bulgarie, ou encore en soutenant l’un des plus terribles tyrans arabes, Assad) ?
Avec une bombe atomique, l’Iran mettrait Israël en danger ! Nos anciens, ceux qui ont connu la période d’avant la Seconde Guerre mondiale, se posent des questions…

Il nous semble toutefois qu’on ne peut comparer les deux périodes – et qu’au contraire, il faut clairement montrer que les différences sont abyssales !
Dans les années 1930, la situation du peuple juif était terrifiante sur le plan spirituel : dans quasiment toutes les communautés européennes, la pratique avait terriblement diminué et l’on ne trouvait plus,  même dans les bastions les plus forts du judaïsme, que quelques jeunes qui se dévouent encore à l’étude de la Tora. L’écrasante majorité des membres de notre peuple avaient abandonné la partie.

Logo de Kountrass

En lire plus

Vers le Haut