horowitz

235 – Octobre 2020 – Les pionniers de la Tora de France

EDITORIAL :

S‘il faut définir l’année qui vient de se terminer, la seule direction qui semble s’imposer est celle de nous avoir fait tourner la tête ! Depuis la fin de l’année civile passée, avec quelques preuves que cela s’est déclaré même assez tôt dans l’hiver 2019, le virus dont nous souffrons depuis lors s’est installé, et ne cesse de frapper le monde. On a pu faire remarquer déjà que, contrairement aux épidémies qui avaient atteint le monde précédemment et qui restaient, en général, dans un contexte local, peut-être sur un continent entier, il est exceptionnel que cette fois-ci, il s’agit d’une pandémie, qui s’étend sur le monde entier, n’épargnant aucun pays (sauf… l’Antarctique, pour l’instant, mais même là-bas, l’été finit par arriver…) ! Et si au départ Israël semblait s’en tirer encore relativement bien, tout s’est effondré depuis lors, tant les chiffres du développement de la pandémie, d’une part, et que la bonne réputation que s’était faite Israël et ses dirigeants dans le monde : la quantité de personnes atteintes est énorme, l’augmentation quotidienne très importante, et les capacités du régime local de maitriser l’extension et les effets de l’épidémie semblent être nulles…

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

29 – Juillet 1991 – Chronologie du second Temple

ÉDITORIAL

C e numéro de Kountrass paraît pendant cette douloureuse période pour le peuple juif : la destruction des deux Temples, la prise de Yerouchalayim, les exils… Cette histoire nous est connue, fort tristement connue. Mais sait-on combien d’encre a coulé pour en fixer la chronologie ? Depuis des siècles, les historiens prennent position à l’encontre de nos Sages. La cause : 160 ans que, d’après eux, la chronologie juive aurait ignorés, et qu’ils insèrent bien évidemment dans tout bon manuel d’histoire… Ce qui ne facilite pas la tâche du Juif traditionaliste, tiraillé entre les deux avis, ni non plus celle de l’enseignant de qodech qui se voit obligé de faire un choix ! Or, justement, l’article d’un passionné de l’histoire du second Temple, le Dr ‘Hayim ‘Héfets, vient d’être publié et il apporte à ce problème une réponse dont l’impact nous semble considérable. Nous présentons ici sa thèse, en la faisant précéder d’un exposé général sur les différentes approches faites jusque là.

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

104 – Octobre 2004 – Les pas du Machia’h, par le rav El’hanan Wasserman zatsal

EDITORIAL :

Le présent numéro de l’année est placé sous le signe de la diversité. L’ancien dayan de Strasbourg, le rav Avraham David Horowitz est décédé voici près de deux mois, à Jérusalem, et nous avons tenu à lui consacrer quelques pages dans notre Magazine. Cela n’a pas été sans hésitation : en vérité, cette personnalité a quitté la France voici près de trente ans, et n’est plus tellement connu du jeune public ; de plus, ce rav, rescapé de la Choa, durant laquelle il a perdu toute sa famille, émanait des communautés ‘hassidiques les plus engagées, et cela n’était pas forcément fait pour que son souvenir soit conservé dans la communauté juive française actuelle. Mais c’est justement pour cette raison que nous avons décidé de lui consacrer les quelques pages que le lecteur pourra découvrir dans ce numéro.

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

105 – Décembre 2004 – Les Tefilines

EDITORIAL :

Le dossier central du présent numéro est consacré aux Tefilines. C’est l’une des mitswoth d’usage les plus courantes, devant être accomplie tous les jours, sauf Chabbatoth et jours de fêtes, mais également, comme on le verra dans ce dossier, une obligation aux portées considérables et fondamentales. C’est à ce titre la seule mitswa sur laquelle nos Sages disent une chose phénoménale, à savoir que le Maître du monde Lui-Même revêt les Tefilines… Nous étudierons donc le sens de cette mitswa. Nous avons également consacré un article aux diverses lois concernant la pose des Tephilines, ce qui est contraire à notre règle, selon laquelle nous n’avons pas à remplacer les ouvrages consacrés à la Halakha, lorsqu’il s’agit de problèmes cou-rants et communs.

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

38 – Janvier 1993 – La communauté juive de Tanger

Suite au décès de rav Elkaïm z. ts. 1., survenu à la veille de Roch haChana de cette année, nous publions dans ce numéro plusieurs articles liés à la vie et à l’itinéraire de cette person­nalité hors du commun, qui fut l’un des cadres francophones orthodoxes marquants de notre époque. Outre un article retraçant sa biographie et un autre composé de notes d’une de ses dernières conférences, le lecteur trouvera un bref historique du Foyer de la rue Médicis, le
premier restaurant universitaire “cachère” à Paris, à la création duquel le rav Elkaïm apporta son concours ; il découvrira aussi que la personnalité de rav Elkaïm fut particulièrement liée à la communauté orthodoxe de Tanger qui connut de beaux jours entre les années 1952 et 1967. Au cours de nos recherches pour faire revivre l’histoire des institutions juives tangéroises, nous nous sommes rendus compte qu’en fait aucun ouvrage n’a été écrit jusqu’à présent sur ce centre pédagogique qui a pourtant formé une bonne partie des cadres  toraniques francophones séfarades.
Dans un tout autre registre, une enqu8te nous a permis de découvrir les secrets halakhi­ques des célèbres caves de Carmel Mizra’hi avec son rav, le rav Yanowsky. Le mystérieux système des “codes” dans la Tora constitue un sujet qui passionne nombre de nos lecteurs et sur lequel nous avons été maintes fois sollicités : nous consacrons ici à nouveau une  brève étude à ce domaine qu’on commence à peine à explorer.
Un article de Halakha traite de Pourim -et de ses deux (ou m8me trois) jours de fetes.
Enfin, un abondant courrier des lecteurs complète de manière vivante notre présente parution.

Logo de Kountrass

 

En lire plus

Vers le Haut