55 – Novembre 1995 – Le juste frappé par le sort

EDITORIAL :

Ce numéro paraît au moment où l’assassinat du Premier ministre Rabin bouleverse l’ensemble du peuple juif en Erets Israël, toutes tendances confondues. A notre grande honte, il a été perpétré par un Juif, s’affirmant religieux de surcroît, portant une kipa et déclarant étudier la Tora et ses lois. Un tel acte ne peut être justifié, ni par un débat idéologique, ni par des divergences politiques, ni par un sentiment d’injustice, aussi vif soit-il. C’est tout simplement un homicide et constitue une transgression d’un des Dix Commandements. Le Judaïsme orthodoxe a unanimement condamné cet assassinat politique, acte inadmissible, impardonnable.

 

Logo de Kountrass

 

Nous avons donc décidé de présenter un dos-sier à double volet, le premier consacré au thème de tsadiq vera’ Io, “le Juste frappé par le sort”, le second au thème plus général des souffrances du commun des mortels, Cette interrogation figure déjà dans les textes des prophètes ; elle fait l’objet de réflexions des sages de l’époque talmudique et est traitée également par les philosophes juifs. De même, nous découvrirons la réponse fascinante donnée à cette interrogation par la Qabbala et exposerons la “théorie des guilgoulim”. Si toutefois nous ne mettons pas en doute l’origine divine de nos épreuves, devons-nous pour autant les accepter sans réagir, au point de renoncer à tout traitement et de refuser le recours à la médecine ? Nous avons fait appel à notre spécialiste en médecine et Halakha, le rav Yalagov Weiner, pour faire le tour de la question.  Parmi les autres sujets figurant au sommaire.  Le mouvement de techouva se développe à nouveau actuellement en Erets Israël ; la rab-banith Elkrief de Bené Braq nous parle longue-ment de ce phénomène. Le milieu orthodoxe connaît lui aussi des dra-mes humains conséquents au divorce. Le Jewish Observer a consacré un article intéressant sur les conséquences de ce genre d’événements au niveau des enfants. Le judaïsme polonais existe-t-il ? Un rav s’occupe depuis quelques années de la communauté juive de Varsovie et fait fonction de Grand rabbin de Pologne, grâce à un accord entre le gouvernement polonais et celui d’Israël. Dans une interview, il nous parle de ses activités.
Bonne lecture

Rav H. Kahn

ou

10.00 € - Ce numéro Kountrass livré chez vous

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers de Non classé

Vers le Haut