48 – Septembre 1994 – A la recherche des tribus perdues

EDITORIAL :

Le dossier que nous présentons traite d’un sujet peu connu du public français : celui des Dix Tribus perdues. Ces tribus ont quitté il y a quelques millé-naires la “maison-mère”, et depuis, leur disparition n’a cessé de troubler les esprits, suscitant une mul-titude d’hypothèses et un grand nombre d’expédi-tions entamées à diverses époques dans l’espoir de retrouver leur trace. L’absence des Dix Tribus entrave l’accomplissement de certaines mitswoth de la Tora liées à la Terre d’Israël ; leur retour fait partie des éléments constitutifs accompagnant la venue du Messie.
Au fil des siècles, à plusieurs reprises, des re-cherches ont été entreprises, des “émissaires” ont été envoyés par nos communautés, d’autres sont venus à nous s’annonçant comme représentants des tribus perdues. Aujourd’hui encore, certains mordus s’intéres-sent à ce sujet mystérieux et pensent avoir décou-vert la trace des dix tribus en Asie, au sein de certaines peuplades de Malaisie, ou en Afghanistan. Persuadés que ces Pathans et ces Bené Menaché ont été autrefois en contact avec le peuple juif, dans un débordement de zèle quelque peu excessif, ils vont jusqu’à convertir des groupes de personnes issus de ces peuplades et les amènent en Erets Israël ! Or il ne s’agit pas de tribus comptant quel-ques dizaines ou même centaines de personnes mais de populations immenses, évaluées à des di-zaines de millions d’habitants. Effaré par ces chif-fres impressionnants, Ouri Gordon, responsable de l’aliya à la Sokhnoutll’Agence Juive lance ces jours-ci un cri d’alarme : il exprime sa crainte de voir des peuples entiers du tiers monde asiatique venir frap-per à la porte d’Israël. Attirés par le niveau de vie occidental du pays, de loin supérieur aux condi-tions dans lesquelles ils vivent, convertis sans trop de mal par des personnes irresponsables, ils risquent de nous envahir en invoquant la Loi du retour Juste retournement des choses ?

 

Logo de Kountrass

 

II se trouve que, depuis de nombreuses années, les partis reli-gieux insistent précisément sur les dangers d’une application libérale de la Loi du retour qui définit comme juif des personnes ayant une lointaine as-cendance juive, alors que la Halakha établit le cri-tère clair et bien connu de la filiation matrilinéaire directe. En tout état de cause, le débat autour des Dix Tribus fait rage actuellement en Israël, suite à l’arri-vée de quelques dizaines de familles asiatiques et leur installation à Qiryath Arba, et à l’admission des membres d’une autre peuplade, ouvertement mu-sulmans, au Centre d’intégration de Mevasséreth Tsion I
Pour le reste, nous consacrons un article à la techouva, ce qui s’imposait en ce mois de Tichri ; un autre traite de la politique vue par les Sages de la Tora ; un texte d’Humeurs tentera de faire le point sur la situation complexe des conversions aujourd’hui.

Rav H. Kahn

ou

10.00 € - Ce numéro Kountrass livré chez vous

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers de Non classé

Vers le Haut