45 – Mars 1994 – L’historique de la kabbala

EDITORIAL :

Nous présentons à nos lecteurs le troisième et dernier volet de notre dossier “Kabbala” dans ce numéro 45 de Kountrass. Nous souhaitons traiter en fin de parcours deux facettes que nous n’avons pas abordées dans les parutions précédentes et qui nous semblaient encore manquer pour compléter notre tour d’horizon, étant bien entendu que nous n’avons pas la prétention d’avoir tout dit sur un sujet aussi vaste. En premier lieu, nous nous sommes penchés sur la personnalité même du kabbaliste, thème brûlant s’il en fut et sur les tentations et les dangers inhérents à cette “vocation” ; nous sommes notamment allés interviewer l’un des importants kabbalistes de notre génération, le ‘hakham Ya’agov Hillel, qui a fait pour nous une entorse à la règle de discrétion qu’il s’impose en général. En second lieu, nous avons étudié l’historique de la Kabbala : est-ce bien vrai que jusqu’à ce fameux sage espagnol, rabbi Moché de Léon, l’on ignorait tout de cette connaissance ? Est-il tellement évident que le Rambam, qui a vécu 100 ans avant ce sage, n’avait pas accès aux sources kabbalistiques ? Que s’est-il réellement passé à Avila, d’où émergea soudain un nouveau “best-seller”, le Zohar ? Et pourquoi a-t-on parla suite donné l’autorisation d’imprimer ces textes, alors qu’ils avaient été conservés dans le secret avec tant d’acharnement ?

 

Logo de Kountrass

 

 

Certains de nos lecteurs éprouveront peut-être une certaine déception à la lecture de ce troisième et dernier volet de notre dossier Kabbala : ils s’attendaient certainement à ce que Kountrass présente des vrais thèmes kabbalistiques, des guematryoth imposantes et des secrets ésotériques Médits… Exprimons alors à nouveau ici le message que nous avons voulu apporter à plusieurs reprises au long de ce dossier : la Kabbala est la Torath haSod juive, qui a été donnée sous le sceau du secret, et qui a continué à être transmise dans la discrétion et dont nos Maîtres interdisent, jusqu’à ce jour, la divulgation sur la place publique. Rav Eliyachiv,l’un des grands décisionnaires de notre époque, nous a même demandé de ne pas publier d’arbres sefirotiques ou autres pour illustrer notre dossier…

ou

10.00 € - Ce numéro Kountrass livré chez vous

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers de Non classé

Vers le Haut