35 – Juillet 1992 – La traversée de la Mer Rouge et le mystère de la Grande Pyramide

EDITORIAL :

Nous n’irons pas jusqu’à attribuer à l’ambiance des vacances le choix d’un article qui traite de la Sortie d’Egypte et de ce fameux départ (mais pas en vacances !) des Enfants d’Israël… Vaste sujet qui nous permettra de faire — très sérieusement — le point des diverses thèses sur l’itinéraire précis de nos ancêtres, les Hébreux ; recherche qui nous mènera jusqu’à la grande pyramide, dévoilant, peut-être, son secret.
A ce propos, notons en passant que si Kountrass est parfois amené à aborder certains sujets de recherche inédits, certaines enquêtes originales, dans des domaines qui n’ont jamais été explorés, ni en français, ni même en hébreu, la plupart du temps nos investigations nous amènent à des conclusions claires et acceptées par tous. Cependant, il arrive que l’auteur de l’article parvienne à des conclusions originales et plus personnelles, plus controversées peut-être, comme dans l’enquête sur la Traversée de la Mer Rouge dans le présent numéro. Nous laisserons nos lecteurs en être seuls juges.

Logo de Kountrass

 

Mais l’été comporte également la période des trois semaines entre Chiva”assar beTamouz et Tich’a BeAv, au cours de laquelle les soins de la chevelure et de la barbe sont interdits ; le lecteur ne sera donc pas surpris de découvrir un dossier exhaustif traitant en long et en large — si l’on peut dire — de tout ce qui concerne la barbe et les papillotes, selon la halakha et la tradition.
Nous effectuons encore un tour à Marseille, pour entendre un jeune (grand) rabbin de la ville parler de sa fonction et de sa mission.
Par ailleurs, nous abordons le problème délicat des avortements, par le biais d’un ouvrage récemment paru en France : on y lira le plaidoyer passionné d’un gynécologue français en faveur de cet être humain à part entière qu’on nomme le foetus.
Enfin, nous sommes heureux d’ouvrir dans ce numéro une rubrique permettant aux lecteurs de poser dans notre revue leurs questions halakhiques à des autorités rabbiniques : la première consultation traite du décalage dans la lecture sabbatique entre les communautés d’Erets Israël et celles de ‘Hauts laArets, qui aura duré cette année quelque trois mois.
Et à ceux de nos lecteurs qui seront cet été en Erets Israël, nous proposons de venir nous rendre visite dans nos locaux. Nous aurons grand plaisir à les accueillir, afin d’entendre de vive voix leurs critiques et suggestions. Vous êtes tous d’ailleurs invités à vous exprimer plus souvent par écrit également, afin de nous tenir au courant de vos centres d’intérêt. Justement, les vacances vous offriront sûrement le loisir de nous envoyer quelques lignes…
Bonne lecture !

Rav H. Kahn

OU

10.00 € - Ce numéro Kountrass livré chez vous

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers de Non classé

Vers le Haut