138 – Juillet 2010 – Le Erev rav

EDITORIAL :

Notre période ne cesse de surprendre : si un certain consensus règne parmi les Juifs – pour la majeure partie d’entre eux –, certains continuent à se comporter d’une manière inique et n’hésitent pas à délégitimer le peuple auquel ils appartiennent, ne se gênant pas pour commettre les pires actes contre leurs propres frères. Certains noms sont connus : Goldstone a récemment défrayé la chronique en agissant de cette manière, mais de nombreuses autres personnalités juives du monde universitaire occidental n’hésitent pas non plus à se lever contre leur propre peuple, à proclamer qu’il faut s’opposer à Israël et boycotter ses enseignants des enceintes académiques de par le monde. Certains journalistes israéliens abondent dans ce sens-là également, et, quand on réfléchit, on s’aperçoit que presque toujours ce sont nos propres frères qui nous font le plus de mal – à l’image de Dror Feiler, cet artiste juif qui vit en Suède et qui semble avoir été à l’origine au moins partiellement de l’initiative de la “flottille de paix” dont l’arraisonnement a coûté tellement cher à Israël dans la guerre médiatique que nous livrent nos ennemis ! Des organismes, fondés souvent par des Juifs, œuvrent partout dans le monde contre notre peuple, cherchant par tous les moyens à ternir l’image de leurs frères.

 

Logo de Kountrass

 

Pourquoi le Zohar insiste-t-il tellement sur l’influence du ‘Erev rav dans la suite de notre histoire ? Nous verrons ce que nous savons de la nature de ces “âmes”, et de leur impact sur notre peuple, en particulier en cette fin des temps historiques, tels que nous les vivons actuellement. Nous publions également un court et intéressant texte du rav Hutner, qui parle à cet égard d’un exil interne dans le peuple juif, quand les gens du ‘Erev rav ne cessent d’importuner les enfants d’Israël.
Mais soyons positifs : dans ce même numéro, nous avons voulu compléter l’important tableau de la « Techouva de nos jours » tel que nous l’avons traité dans notre précédent numéro, en consacrant un nouveau chapitre à la « Techouva des adolescents », un phénomène nouveau et remarquable, qui nous amènera à rendre visite à Lev leA’him à Ashkelon et à Beèr Shéva.

Rav H. Kahn

ou

10.00 € - Ce numéro Kountrass livré chez vous

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers de Non classé

Vers le Haut